Créé par la commune de Lille en 1803, immédiatement après le conservatoire de Paris, il en devient l'une des deux premières succursales dès 1826. Depuis cette date, le conservatoire de Lille a toujours été agréé par l'État, classement qui prend depuis 2006 la dénomination de "conservatoire à rayonnement régional".

A ses débuts, l'établissement se consacre exclusivement à la musique. Le conservatoire a, dans la deuxième moitié du XXème siècle, développé l'enseignement de la danse et du théâtre. Sa palette d'enseignements musicaux s'étant elle aussi progressivement renforcée, le conservatoire propose à présent un ensemble particulièrement complet de pratiques artistiques du spectacle vivant. Plus de 1900 élèves bénéficient de ces enseignements, dispensés par une équipe pédagogique de plus de 140 enseignants particulièrement qualifiés permettant à chacun de réaliser un projet artistique personnalisé.

Depuis 2005, les villes de Lille, Hellemmes et Lomme développent un projet éducatif global ayant pour ambition de construire une dynamique commune pouvant assurer la réussite de tous les enfants et les jeunes à travers une conception globale de l’éducation. Dans ce cadre le conservatoire propose le "le Plan musique, danse, théâtre" à près de 8000 enfants scolarisés dans les écoles primaires et maternelles de Lille, Hellemmes et Lomme.

 

Photo plan Musique

 

 

Le conservatoire offre donc un large éventail de missions d'éducation et d'enseignement artistiques.
Conformément aux réglementations nationales qui prévoient l'articulation de ces missions en réseaux d'établissements afin de faciliter le déplacement des citoyens, le conservatoire de Lille conçoit actuellement un projet d'établissement territorialisé.