Initialement comédienne elle choisit de se consacrer à la mise en scène et la pédagogie pour laquelle elle se découvre une vraie passion, considérant l’espace de la transmission comme un lieu infini de recherche et d’expérimentation.

En 1995 elle écrit et réalise le court-métrage La porte et fonde la compagnie A champ ouvert avec laquelle elle met en scène entre autres, Dario Fo, Samuel Beckett, Michel Azama, Jean-Luc Lagarce, François Bon, son propre texte De la terre en mémoire. En 1998 elle met en place des ateliers en partenariat avec différentes villes, Fontenay-sous-bois, Montreuil-sous-Bois, le Perreux-sur-Marne, Rennes. En 2008 elle est nommée et titularisée au conservatoire de Clermont-Ferrand avant sa mutation au conservatoire de Lille en 2011.

En tant que pédagogue, elle développe un travail centré sur la présence et s’intéresse aux liens entre mouvement et interprétation.

Pour alimenter sa recherche et sa réflexion elle reprend des études universitaires et obtient une licence ; en parallèle, elle se forme au masque neutre et à la méthode Feldenkrais (prise de conscience par le mouvement) deux pratiques qui aujourd’hui constituent le socle de son enseignement.

Parallèlement à son activité de pédagogue, elle collabore avec des plasticiens en tant qu’auteur et depuis 2004 intervient comme formatrice et praticienne de la méthode Feldenkrais au Centre National de la Fonction Publique Territoriale. Elle anime également des formations pour les musiciens enseignants au conservatoire de Vannes.