ZANATI Fabienne

Diplômée d'Etat, son parcours d'enseignante de la danse jazz l'a fait traverser différentes structures, aussi bien associatives, des conservatoires qu'en université. Danseuse pour des télévisions (entre autres : Sacré Soirée, Dimanche Martin et en Belgique, à l'Olympia) mais aussi pour des chorégraphes contemporains, elle a ensuite chorégraphié pour de gros évènementiels (de 4000 à 15000 spectateurs) ainsi que pour divers festivals.

Elle crée sa propre Compagnie FaCéCie en 2001, laboratoire d'expérimentation qui interroge et revient sur des principes fondamentaux de la danse jazz : l'improvisation et la relation à la musique vivante.
Avec ce travail de recherche, elle a dansé ainsi pendant plus de 13 ans aux côtés Patricia Greenwood Karagozian aussi bien sur des scènes locales que des scènes nationales. Elle a eu entre-autre la chance d'improviser avec André Ceccarrelli, Stefano di Battista, Eric Legnini, Henri Texier.

Maintenant elle est invitée pour transmettre son expérience de l’improvisation et son apport dans l’interprétation lors de stages, mais aussi pour transmettre son expérience sur la composition avec des créations pour des compagnies soit professionnelles ou amateurs en danse jazz. Comme tout artiste soucieux d’être pédagogue, elle a à coeur de ne pas faillir dans sa mission d’ouverture et de partage. C’est pourquoi par ces aspects vernaculaires, la danse jazz est avant tout une danse sociale, par son métissage historique aussi bien musicalement que corporellement elle s’adresse à tout le monde. Par sa philosophie humaniste elle véhicule une philosophie du corps et de l’esprit inscrits dans un ensemble, un respect des différences pour en faire une nouvelle richesse. Aussi elle a à cœur de faire connaitre la danse jazz à des publics différents et a été amenée à aller dans des milieux aussi variés que la prison, les lycées, les écoles, notamment à Danse Au Coeur à Chartres, dans des CRR ou au CND ; elle fut invitée aussi pour faire des vidéo-conférences (Saint-Flour, Aurillac).

Dans son enseignement, elle se donne par ailleurs le devoir de montrer que la culture jazz est un héritage important à transmettre le plus fidèlement possible, vigilante à ce que l’élève puisse percevoir ces héritages différents, tant culturels que formels : des claquettes aux comédies musicales, des danses de société à la danse scénique ; comment la danse jazz, telle une éponge, a ingéré et transformé tous ces apports de ces techniques différentes, telles que les méthodes Horton Limon Graham et Mattox, le style de Bob Fosse jusqu’à Michael Jackson.

Elle est aussi investie à la FFD en tant que jury national depuis 2006 et depuis 2014 elle est devenue présidente de jury, mais aussi en tant que chorégraphe :
- pour un "Parcours dansé à Rouen"
- pour les variations des 3 premières catégories du Championnat de France FFD 2016

Elle est aussi mandatée par le Ministère de la Culture comme jury pour les EAT et le Diplôme d'Etat.

Elle suit actuellement la formation AFCMD (analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé) au CEFEDEM de Poitiers.