Introduction

À travers une pratique collective et individuelle, la formation en théâtre au conservatoire a pour objet principal la formation de l’acteur par les textes.

A partir de ce socle commun, nous travaillons à la découverte des auteurs, initions nos élèves à l’art de la mise en scène et proposons une approche des différentes esthétiques.
Notre enseignement se fonde sur la pratique du jeu théâtral en groupe et, sur cette base, encourage l’épanouissement et la progression de chacun.

Le conservatoire de Lille propose deux cursus : un cursus de pratique en amateur et un cursus d’orientation professionnelle (les deux premiers cycles étant communs aux deux cursus).

Régulièrement, le département théâtre présente au public les travaux des élèves (qu’ils soient menés par les enseignants ou par les élèves eux-mêmes) au conservatoire, ainsi que dans diverses structures partenaires de la métropole.

Le cursus des études, dont la durée peut varier de 3 à 6 ans selon la progression de chaque élève, se décompose en trois cycles, avec une orientation pré-professionnelle ou amateur à choisir en fin de 2ème cycle.

 

 

« Et le travail commence. Peu à peu, dans la salle,les regards s’allument. On parle sur scène, on nous parle.
Le langage quitte sa rigidité : on le travaille, on le pétrit.
On est suivi, excité, propulsé pas à pas à travers le langage pour retrouver l’action, l’acteur, le plaisir de jouer… et le corps suit. »

François Cervantes

NOS ENSEIGNEMENTS :

  • Initiation 15/16 ans (cycle de découverte)
    Ce cours hebdomadaire entend « faire découvrir le théâtre » en proposant à nos plus jeunes élève une certaine expérience du sensible par la pratique de la scène. Cette initiation par l’exploration s’appuiera sur la singularité de chacun et sur l’énergie du groupe. Il sera aussi question d’interroger la place du verbe, du corps et de la parole sous toutes ses formes.

Enseignant : Charles Compagnie

  •  Acquisition des bases par la pratique collective (cycle 1)

Il s’agit de séances complètes qui intègrent un échauffement vocal et corporel, des apprentissages techniques de bases, une pratique collective et une approche des textes dramatiques (ou non) par la lecture et l’interprétation.

Enseignante : Christine Girard 

  • Pratiques collectives et interprétation (cycle 2)
    Cet enseignement s'articule autour de quatre axes, (mouvement-masque-improvisation-interprétation). Il propose une approche pédagogique du mouvement basée sur la méthode Feldenkrais© et le tai-chi pour développer un corps plus présent et plus conscient au plateau, un travail choral avec la pratique du chœur de masques et les échauffements collectifs basés sur des structures d'improvisations aléatoires, un travail d'interprétation basé sur le répertoire classique, contemporain, la lecture à voix haute à travers un programme de poésie contemporaine, les parcours libres et une forme collective. En deuxième année de ce cycle, il est proposé un atelier dédié à la pratique du masque (neutre, larvaire, clown) ainsi qu’une préparation aux concours des écoles supérieures pour les élèves intéressés.

Enseignants : Christine Girard

  • Interprétation (cycle 3 et CEPI)
    Cet enseignement proposera une approche approfondie du travail d’interprétation. Il pourra à la fois répondre aux ambitions et exigences d’une pédagogie de projet : présentations publiques plus longues, œuvres montées en intégralité, et s’inscrire dans une démarche individuelle (préparation aux concours et scènes d’examens de fin d’année pour les élèves en CEPI, explorations personnelles etc.).

Enseignant : Sébastien Lenglet

  • Les cours de chant et danse (cycle 3 et CEPI) : Ces enseignements sont proposés aux élèves des cycles supérieurs et touchent aux disciplines complémentaires à l’art de l’acteur.
    Dans la mesure du possible, ces enseignements viennent nourrir les projets menés au sein du cours d’interprétation ainsi que les projets personnels menés par les élèves.

Enseignants: Emanuela Ducornez  (Chant) & Catherine Petit-Wood (danse)

 

 

À titre indicatif, voici une liste (non exhaustive) des auteurs qui ont fait l’objet de travaux ces dernières années :

Marion Aubert,Beaumarchais, Samuel Beckett, Thomas Bernhard, Bertolt Brecht, Edward Bond,Ronan Chéneau, Paul Claudel, Stanislas Cotton, Martin Crimp, Euripide, George Feydeau, Dario Fo, Laurent Gaudé, Jean Genet, Nicolas Gogol, Gilles Granouillet, David Harrower, Victor Hugo, Sarah Kane, Leslie Kaplan,Bernard-Marie Koltès, Tony Kushner, Eugène Labiche, Joris Lacoste, Gheracim Luca, Jean-Luc Lagarce, Dea Loher, Marivaux, Philippe Minyana, Molière, Wajdi Mouawad, Alfred de Musset, Fausto Paravidino, Harold Pinter, Joël Pommerat, Jean Racine, Mark Ravenhill, William Shakespeare, Evgueni Schwartz, LioubomirSimovitch, Sophocle, Jean Tardieu, Luc Tartar etc.

 

 

NOS ATELIERS :

  • Ecritures contemporaines (CEPI)
    Cet atelier est articulé autour d’un cycle de lectures publiques organisées sur toute l’année. Dans cette perspective, il propose un travail autour de la lecture à voix-haute et permet la découverte des auteurs contemporains

Enseignant : Charles Compagnie

  • Masque (Cycle 2) : Cet atelier propose un cheminement depuis le masque neutre vers le larvaire et le clown. Le travail du masque neutre, par l’usage de codes simples et rigoureux, pose les bases du jeu scénique. Il développe la présence à l’espace, essentialise le mouvement, aiguise la conscience et amène l’acteur à un état de disponibilité, un état neutre qui ouvre le champ à tous les possibles. Le masque neutre et son travail choral propose un subtil jeu d’écoute et d’équilibre de l’espace tandis que les improvisations travaillent à développer et affiner son propre langage gestuel. Il permet ensuite d’aborder le travail avec les masques larvaires et le clown. Les improvisations servent alors de base à l’élaboration de petites formes chorales, en duo ou en solo.

Enseignante : Christine Girard

 

 

Les stages

A partir du cycle 3 et essentiellement à l’occasion du CEPI, les élèves se voient proposer jusqu’à trois stages par an. La proposition varie selon les années et les projets imaginés avec nos principaux partenaires : Centre dramatique nationaux, Scènes conventionnées, Compagnies associées etc.
En outre, le dispositif CEPI Hauts-de-France permet la circulation des élèves, tout au long du cursus, entre les différents Conservatoires et la participation à des stages qui abordent différentes thématiques et permettent la multiplication des rencontres artistiques.

Programme 2015/2016

Stage 1 : Matthieu Roy / Théâtre du Nord / Autour de l’œuvre d’Alexandra Badea

Stage 2 : Pierre Foviau / LeZeppelin / Création à partir de l’œuvre d’un cinéaste

Stage 3 : Haim Isaacs / Exploration autour de la voix.

 

Présentations publiques

L’apprentissage de l’art de l’acteur doit se faire, à un moment donné, en présence de spectateurs. Aussi, une grande partie des travaux sont présentés au public tout au long de l’année, et plus spécifiquement au mois de juin. D’autres projets d’envergure sont menés par les élèves de Cycle 3 ou CEPI, et peuvent faire l’objet d’une visibilité toute particulière lorsqu’ils s’inscrivent par exemple dans le cadre du festival « L’air de rien ». Cet événement, porté par le Conservatoire de Lille et l’Ecole Supérieure Musique et Danse est destiné à promouvoir les élèves de toutes disciplines. Il a lieu chaque année en février-mars.

L’école du spectateur

Dans le cadre d’une formation théâtrale, il est essentiel que les élèves assistent à de nombreux spectacles et productions théâtrales, musicales, dansées etc… Encadrés par les professeurs du conservatoire, les élèves se voient proposer chaque année une série de spectacles présentés dans les structures partenaires : le Bateau Feu (Dunkerque), le Grand Bleu (Lille), l’Opéra de Lille, le Phénix (Valenciennes), le Prato (Lille), la Rose des vents (Villeneuve d’Ascq), le Théâtre du Nord (Lille), la Verrière (Lille), le Vivat (Armentières) et le Zeppelin (Saint-André) etc.